Michael Marcotte's Home PageAlphabetical Index of Names - contains over 22,000 individuals and may take a while to loadReturn to Marcotte Genealogy PageRead about the origins and meaning of the Marcotte surname.Information on the design, sources and structure of the lineage charts on this genealogy web site, and qulaifications of the author.







        

Étymologie du nom Marcotte:

English

Le nom Marcotte, en ancien français a désigné un sarment de vigne servant à provigner, surnom de vigneron. Il est le plus communément admis que le nom de Marcotte est dérivé du verbe français "marcotter". Le Marcottage ou "marcotter" est une technique par laquelle une branche d'un arbre est fait pour pousser ses propres racines, avant d'être détaché de la plante mère. 

Pour voir la prononciation phonétique, et une définition du terme "marcotte" cliquez ici. Notez que le c-reversé dans l'orthographe phonétique se prononce comme le o de "ou", et que le tt est prononcée, mais le e final est muet. Marcotte est l'orthographe historique pour nom de famille en France. Toutefois, Marcot (prononcé Mar-co ) est fourni (en erreur) par l'Université de Montréal, Programme de recherche en démographie historique, que la version normalisée du nom de famille au Québec, bien que les formes se terminant en -t vs -tte semble avoir être uniformément appliqué pour tous ces noms, plutôt que basées sur des preuves d'archives ou d'origines du nom réel. Pour la validation de l'orthographe historique, voyezr les enregistrements à Fécamp des baptêmes «Marcotte» pour Jacques, Nicolas, Charles et d'autres ancêtres à l'adresse: documents Marcotte à Fécamp.

"Marcotter" est une méthode utilisé dans les vignobles, par exemple. 

Le feu Père Jean Marcotte, un moine capucin et primaire généalogiste de la famille Marcotte a proposé, dans son Dictionnaire généalogique des Familles Marcotte qu'il pourrait également être un lien sur le nom de Margot. Père Jean Macotte indiqué que Fécamp archiviste Jean Lemaitre (qui est aussi un descendant Marcotte) note qu'un moine Hughes Margot a été envoyée au roi Harold d'Angleterre par Guillaume le Conquérant à rechercher un compromis, avant l'invasion normande de l'Angleterre. L'échec de cette mission a conduit à la bataille de Hastings en 1066. 

La pertinence de cette information est que Guillaume le Conquérant (le Duc de Normandie), à l'atterrissage en Angleterre fait son cantonnement dans le territoire de l'amicale Norman moines de Fécamp, qui a occupé des terres près de Hastings.(cliquez ici ou ici à voir des sources). Selon l'historien médiéval Robert WACE (écriture dans le milieu des années 1100s) Hughes Margot a été l'un de ces moines de Fécamp. Fécamp, bien sûr, est la ville d'origine ancestrale, en Normandie, où l'origine de la colonisation qui, plus tard, Marcottes Québec. Il est très possible, voire probable, que le nom de Margot évolué pour les années 1500 et Marcot Marcotte (Marcot et Margot et autres variations - Marecot, Maregot, Marquot - ont été utilisées presque interchangeable sur les actes, registres de baptême et les contrats de mariage dans les jours fonction de la personne qui faisait l'écrit).

Margot est considéré comme un nom d'origine normande, tandis que Le Dictionnaire étymologique du Français, par J. Picoche (ISBN 2-85036-013-9) contient la mention suivante indiquant une possible origine latine pour "Marcotte" du latin agronomique terme "marcus":

MARCOTTE (pop) XVIe s., XIVe s. MARCOTTE (pop) XVIe s., XIVe s. plur. marquos : dér. de marcus - mot cité par l'agronome lat. Columelle (1er s.) et présenté par lui comme gaulois ; MARCOTTER XVIe s. Columelle (1er s.) et présenté par lui comme gaulois; MARCOTTER XVIe s. ; MARCOTTAGE XIX s. ; MARCOTTAGE XIX s.

(Merci à Anton Klarich pour la fourniture de cette source de référence)

L'Ontario, Salle des noms de généalogie société prétend que le nom Marcot origine première dans la région du Dauphiné, près de Grenoble, et que la branche de cette famille s'est établie plus tard en Normandie, mais leur produit ne mentionne pas la recherche de notre bien-archivées Fécamp racines Je suis donc, à ce jour, sceptique du Dauphiné information. Comprendre que le lien de Margot Hughes est spéculative et n'a pas, à ma connaissance, été prouvé au-delà "possible" par quiconque de la recherche. Beaucoup de généalogistes professionnels mentionner le nom de "probable" pour racine le nom de famille Marcotte. Martine Taurey qui a été la "Fille du Roi" qui a épousé Nicolas Marcot était la fille d'un Innace "Nicolas" Marie Taurey et Margot. Marie se trouve dans les registres de Notre-Dame du Chemin, dans le Loiret, en France aussi "Marie Marcot. Nicolas, le père de son nom est précisé sur le contrat de mariage entre Nicolas et Martine comme «Maregot".

Il ya aussi une indication que le nom de Margot est - à l'instar de nombreux noms de famille Norman - de Viking origine remonte à la conquête du nord-ouest de la France par le roi viking, Rollon

Marcot est aussi un diminutif du nom de Marc. (like Billy is to William; en Picardie, peut désigner un hypocoristique de Marc). (comme Billy est de William, en Picardie, peut designer un hypocoristique de Marc). De récents travaux de recherche par le Français (et Marcotte descendant) Dominique Thèze René suggère que l'arrière-arrière-grand-père de Jacques et Nicolas Marcot était un homme nommé "Marqot, Marcot ou Marquot" né environ 1460 à Marcq, France. Marcq-en-Breuil est situé dans la région Picardie de la France près de la Val de Somme et de la loaction ce qui aurait été la Flandre à la fin du 15ème siècle. Généalogique de soutien pour cette ligne de descente se trouve dans les archives de l'hôtel de ville de Fécamp, en France, ainsi que dans l'Armorial d'Artois et de Picardie (Généralité d'Amiens), et dans le Armorial de Picardie: (Généralité: Soissons).

Le fils de cette "Le Marcot" ancêtre Arthus Marcotte, un Gardiner / paysagiste à Fécamp, qui est né autour de 1510. Les documents d'archives à Fécamp faire plusieurs références aux Arthus comme horticulteur bien connu qui a beaucoup fait pour embellir la ville. L'apparition du nom de famille Marcotte à Fécamp précédé (de près de 75 ans) - de la première utilisation du verbe "marcotter". Je propose donc que ce verbe très spécialisée dans la référence à l'origine Arthus Marcotte, (comme la pasteurisation découlant de Louis Pasteur), plutôt que le nom de famille découlant du verbe. Si cette théorie est fausse, puis par ordre chronologique preuve, le nom de Marcotte seulement "par hasard" ressemble au verbe.

La première référence que j'ai pu trouver pour l'orthographe "Marcotte" est dans la mi-1300 pour un Willaume Marcotte, un fief de la prévôté de Saint-Ricquier, en Ponthieu, près d'Abbeville, en Picardie aujourd'hui, en France. Cette référence est un appel aux armes pour Willaume Marcotte se battre avec les Français contre les Anglais pour une fois la zone connue sous le nom de la Flandre au cours de la guerre de Cent Ans (1338-1453). Il n'ya pas d'autre mention de sa famille, mais un Hughes Marcotte (orthographié «teinte», dans les archives), qui se trouve dans la vie Abbeville 1467, et Jean Marcotte sur le même fief en 1530 et 1543.

Au moins une branche de l'noms Turcot Turcotte et également originaire d'un descendant de la famille Marcotte, ayant pour origine un "dit" le nom de l'une de Jacques Marcot ses descendants, à distinguer d'une autre branche. Toutefois, la majorité des branches Turcotte n'ont aucun lien avec la famille Marcotte. 






( Ce page a été traduit en français, en partie, par Liliane Marcot )







Back to Marcotte Genealogy Page
Back to Michael Marcotte's HomePage


Google
 








   Terms of use        


at Amazon.com


   Visit Worldwide Topsites